RSS

Jean-René Lamiable, des Vins Lamiable

24 Mar

 

 

Comment avez-vous obtenu cette première commande ?

Nous sommes en contact depuis environ un an avec notre agent (mars 2010). Le contact a été établi après une période de prospection par courriel sur le fichier de l’APVSA en ayant préalablement défini le profil avec Pascal Fernand. Ensuite, nous avons régulièrement répondu aux appels d’offre de la LCBO de la catégorie vintages. Nous avions encore des disponibilités en Chateau La Haye 2005 et une bonne revue de presse.

Avez-vous rencontré certaines difficultés ?

Il faut être habitué à la logique des monopoles du Canada et être prêt à passer du temps à chercher les informations en ligne. Je connaissais le fonctionnement de la SAQ, pas celui de la LCBO. Quand j’avais un doute, je contactais mon agent pour valider les informations.

Auriez-vous quelques conseils pour les vignerons qui, comme vous, souhaitent conquérir le marché Nord-Américain ?

Pour aborder le marché canadien en dehors du Québec, une évidence peut-être, mais une bonne pratique et compréhension de l’anglais sont nécessaires pour ne pas perdre de temps avec les agents qui se doivent d’être efficaces et ne peuvent pas tout expliquer.

 

Merci à Jean-René Lamiable!

 


Les vins français sont d’une telle variété et d’une telle splendeur
que c’est presque une activité spirituelle que de les goûter.
Fernand SIEBURG

 

Tags: , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: