RSS

Rencontre avec : Céline Métivier, du domaine Preys et Fils

11 May

Depuis combien de temps êtes-vous membre de l’APVSA ?
Nous avons rejoint l’APVSA il y a 1 an.

Quelles ont été vos motivations pour devenir membre de l’APVSA ?
Nous souhaitions développer notre export sur le marché de l’Amérique du Nord.

Votre région a-t-elle souffert de la crise ? Et selon vous, quelles ont été les raisons de cette crise ?
Oui mais nous avons pu y faire face, nous avons connu quelques difficultés sur le marché extérieur et surtout sur la France où nous travaillons beaucoup avec les restaurateurs et cavistes.

Voyez-vous l’expansion des vins du Nouveau Monde comme une menace ?
Non, les gens consommateurs et connaisseurs ont essayé mais notre terroir et qualité ont toujours été récompensés.

Quelles recommandations pourriez-vous faire pour assurer l’avenir des vins français à l’exportation ?
Que les accords entre pays soient plus faciles pour la communication.

Pensez-vous que la notion de terroir est en train de revenir ?
La notion du terroir a toujours été présente dans notre région.
La typicité des vins de Loire est qu’ils sont authentiques et le resteront.

Merci à Céline! http://www.domainepreys.com/pg/index.html
Propos recueillis par Marie-Sophie

Le travail comme le vin a besoin de se reposer;
et quand le vin est reposé, il recommence à travailler.
Jacques PREVERT

 
Leave a comment

Posted by on May 11, 2011 in A la rencontre de nos membres

 

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: